samedi 25 mai 2013

Suspended in light


 Cela fait plusieurs mois que je veux poster sur le boystyle et les vêtements masculins, j'ai même un article en prévision qui s'allonge au fil des semaines mais je n'arrive pas à le publier. Trop peu satisfaisant, pour une raison que je n'identifie pas.

Toutefois, je me suis prise de passion pour les vêtements masculins coréens il y a peu, notamment ce que fait ByTheR (mais pas leur dernière collection. Surtout pas). Et puis évidemment les très regrettés Gadget Grow. Non mais regardez-moi cette veste.
Et comme je n'ai absolument pas les moyens de mettre tant dans des vêtements qui seront trop grands/pas taillés pour moi et que je porterais uniquement en écoutant Neurosis (ou au moins c'est l'idée), j'ai acheté des répliques sur Taobao. Pas bien, pas bien.

Il me faut reconnaître que je me sens bien mieux dans une longue robe, mais visuellement c'est plutôt agréable. 
 

Je finis bien trop souvent mes articles en musique. Bear with me, j'ai toujours rêvé de parler ce qui suit. Neurosis a formé un side-project nommé Tribes of Neurot pour laisser libre cours à leurs envies expérimentales. J'ai adoré leur très excellent Adaption and Survival, réalisé entièrement à partir de sons et bruits d'insectes (!). Écoutez donc Metamorphosis, ça faut le détour.
Mais le concept ne s'arrête pas là puisqu'ils ont notamment sorti Grace, un album qui a été conçu pour pouvoir être écouté simultanément à Times of Grace, de Neurosis cette fois. Du coup, de gentilles personnes sur Youtube ont décidé de mixer les deux en une seule piste, pour que l'on puisse profiter du résultat sans forcément avoir les deux CD. Certes ce n'est sans doute pas aussi impressionnant que d'écouter les deux à fond chez soi et en stéréo (avec si possible beaucoup de drogue), mais c'est déjà ça.


En attendant désespérément d'une part de pouvoir faire des photos à l'extérieur et d'autre part, pas de moi... Mais ne sachant pas quand cela se pourra, il faudra supporter encore un peu mes photos d'intérieur toutes cadrées pareil, c'est toujours moins frustrant que de ne pas en faire du tout.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire